Revue de Presse + Projets

5 mars 2019 - Actualité

French Impact : un label pour promouvoir l'innovation sociale dans les territoires


Vingt territoires, pionniers dans l’innovation sociale, se sont vu décerner le label « Territoire French Impact ».


La tournée des territoires a commencé le 25 février pour Christophe Itier, le Haut-commissaire à l’Économie sociale et solidaire et à l’innovation sociale. L’objectif : aller remettre le label « Territoire French Impact » aux vingt territoires l’ayant remporté.

L’ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE : PILIER DE LA TRANSFORMATION DU PAYS

L’économie sociale et solidaire (ESS) désigne l’ensemble des entreprises qui ont pour finalités la solidarité et l’utilité sociale. Leur objectif premier n’est pas lucratif et le profit individuel y est proscrit. Les bénéfices engendrés sont réinvestis au service d’une cause. Ces structures prennent une multitude de formes telles que des coopératives, des mutuelles, des associations ou des fondations.


L’ESS, c’est aussi une part importante de l’économie française : le secteur représente plus de 200 000 entreprises, plus de 2,3 millions d’emplois et 10 % du PIB national. Le secteur mobilise également 15 millions de bénévoles sur l’ensemble du territoire.


Les entreprises de l’ESS investissent une multitude de champs d’activité comme la santé, les services (banques et assurances coopératives par exemple), l’aide au logement ou à l’insertion professionnelle, le sport, le numérique, l’agriculture, etc.

LE FRENCH IMPACT, QU’EST-CE QUE C’EST ?

À l’origine de solutions innovantes pour de nombreux enjeux de société, l’ESS souffre pourtant d’un manque de visibilité auprès des décideurs politiques et des investisseurs.


Pour y remédier, les pouvoirs publics ont lancé en 2018 le French Impact. Sur le modèle de la French Tech, cette « bannière nationale » cherche à fédérer l’ensemble des acteurs de l'innovation sociale et environnementale en France.


Pour mieux accompagner cette dynamique au niveau des territoires, le ministère de la Transition écologique et solidaire a créé en parallèle le label « Territoire French Impact ». Plusieurs objectifs sont fixés à travers ce label :

  • Soutenir le financement des innovations sociales
  • Lever les freins réglementaires
  • Renforcer les synergies territoriales
  • Diffuser une culture de la coopération
  • Promouvoir l’impact concret de l’innovation sociale
  • Inspirer les politiques publiques.

« Nous avons, dans les territoires, un véritable foisonnement d’initiatives et d’acteurs qui innovent et créent des solutions efficaces pour répondre à nos problématiques sociétales et écologiques » souligne Christophe Itier.

ENVIRONNEMENT, INCLUSION SOCIALE, NUMÉRIQUE : DES THÉMATIQUES AU CŒUR DU LABEL

Après un Appel aux Territoires lancé en juillet dernier, 50 territoires avaient déposé leur candidature. Parmi les candidatures retenues figure notamment la ville de Clermont-Ferrand, qui cherche à répondre à trois grands défis : devenir le laboratoire des futures mobilités durables, développer une alimentation respectueuse de l’environnement et démocratiser le numérique chez tous les publics.


Également labellisé, le territoire du Mans-Sarthe, où l’économie sociale et solidaire représente 15 % de l’emploi salarié privé dans le département, vise pour sa part à réussir la transition énergétique, à explorer les nouvelles mobilités et à travailler sur le « bien vieillir » de sa population.


Quant à lui, le département d’Outre-mer de Mayotte a pris comme objectifs de formaliser son économie, d’aller vers le zéro déchet et de devenir un territoire « Pilote Régional de l’innovation sociale » pour réduire les inégalités connues dans l’Océan Indien.


Une seconde vague de labellisation est prévue pour le mois de juin.

LES 20 TERRITOIRES LABELLISÉS « TERRITOIRE FRENCH IMPACT » LE 25 FÉVRIER 2019 :

  • Aix-Marseille-Provence
  • Clermont-Ferrand
  • Est Ensemble
  • Figeac
  • Le Mans – Sarthe
  • Lyon-Métropole
  • Mayotte
  • Montreuillois
  • Nantes Métropole
  • Pays de Grasse
  • Région Bretagne
  • Région Normandie
  • Région Nouvelle-Aquitaine
  • Roissy Pays-de-France
  • Roubaix
  • Strasbourg Eurométropole
  • Territoire Lédonien - Cluster’Jura
  • Territoire Olympique 2024
  • Valence-Romans
  • Vallée de la Marne

Présentation des rendus de projets réalisés par les étudiants M1-S8


Mars-Juin 2018

Sous la direction de M.DOMINIQUE CORNAERT

Johan Andriajafy, Inès Belaid, Tristan Fernanbois, Antoine Imbert, Mathilde Joly, Laureline Jouanne, Enora Le Duff, Salma Mhaidra, Clara Missirili, Axel Toussaint et Anne Vazou.

Revue de presse semaine du 30 mai 2018

Revue de presse semaine du 11 mai 2018

Revue de presse 9 février 2018

Revue de presse 5 février 2018

champagnefm le 6 février Podcast 1


06 FÉVRIER 2018

Par Pauline Saintive

Un appel à manifestation a été lancé pour les candidats qui souhaiteraient s’installer sur l’ex BA112

Et si l'ancienne base aérienne 112 devenait une véritable ville où se côtoieraient des entreprises, des start-up, des associations ou encore des structures culturelles !

C'est l'objectif de la société Alliance Sens & Economie et de la commune de Courcy.

Toutes deux viennent de lancer un appel pour que les entreprises intéressées se manifestent.

En effet, 90 hectares du site et 60 000m2 de bâtiments ont été reversés pour 1€ symbolique aux communes de Bétheny, Courcy et Brimont. De quoi accueillir de nombreuses entreprises sur l’ancien site militaire. Des entreprises qui pourront s'entraider puisqu'ici, les valeurs de partage de savoir-faire et d'entraide sont au coeur du projet. On écoute Eric Nowak, co-fondateur d'Alliance Sens & Economie :

Écouter le podcast

De son côté, Christophe Besson-Léaud, président d'Alliance Sens & Economie, nous parle du loyer des entreprises :

Écouter le podcast

La microville accueillera ainsi des entreprises mais aussi des habitants comme l’explique Eric Nowak « Ce n’est pas uniquement des projets d’entreprise, l’objectif est d’avoir à terme 300 / 400 habitants en plus des activités réelles ! ».

Les premières installations sont attendues pour janvier 2019. Elles prendront vie au côté de la ferme 112 (la plateforme d’innovation pour une agriculture multifonctionnelle).

Infos sur https://m112.3bnef.com/accueil